Jazz Orne Danse : 12 ans de fidélité pour fédérer un territoire

Jazz Orne Danse : 12 ans de fidélité pour fédérer un territoire

Cette année, le festival Jazz Orne Danse, se déroulera du 14 au 28 octobre 2017 dans 4 villes de l’Orne. Cette 12ème édition s’annonce fidèle aux précédentes et en même temps innovante par sa programmation. Loïc Le Page, directeur du Festival Jazz’Orne Danse nous en dit un peu plus sur cette nouvelle édition qui permettra au grand public de découvrir des créations chorégraphiques originales.

 

Affiche Jazz Orne Danse 2017Faire vivre la Danse et le Jazz dans l’Orne : un défi réussi

En 12 ans d’existence, Jazz’Orne Danse est devenu un festival incontournable du territoire.
Chaque année, c’est l’occasion de découvrir des programmes de créations chorégraphiques aux formes et aux contenus libres. Mais ce qui frappe, c’est surtout la volonté de Jazz’Orne Danse de s’inscrire sur le territoire. Alençon, Argentan, Mortagne-au-Perche et L’Aigle accueilleront des spectacles cette année.

Au-delà de ces villes, le festival rayonne plus largement aux confins du département, signe de la volonté de la compagnie de s’adresser aux près de 290 000 habitants de l’Orne et de fédérer le public de la danse. Un objectif d’autant plus important qu’à la création de Jazz’Orne Danse en 2005, « le territoire de l’Orne et de la Normandie était vierge de toute production chorégraphique, sans compagnie et sans création patrimoniale », explique Loïc Le Page. Aujourd’hui, la manifestation de la compagnie Arthur Plasschaert est « la seule en Europe à accueillir et offrir au public une programmation chorégraphique jazz contemporaine d’envergure ».

 

Cie Armstrong Jazz Ballet

Cie Armstrong Jazz Ballet

Le mélange des danses à l’honneur dans cette édition

Cette année, les spectateurs peuvent s’attendre à une édition riche en formes chorégraphiques. La comédie Ballet sera notamment à l’honneur comme dans « Po Chapé » de la chorégraphe Chantal Loïal, que nous conseille d’ailleurs Loïc Le Page, pour « sa manière stylée d’aborder des thématiques de société avec distanciation et humour ». Les spectateurs pourront également assister au spectacle, « In Bloom – Un sacre du Printemps », du couple de chorégraphes Annabelle Loiseau et Pierre Bolo, mêlant brillamment danses urbaines et danse classique, pour un moment suspendu.

Le mélange des danses fait en effet partie intégrante de la programmation. Les styles sont variés. On retrouve ainsi à la fois du ballet, de la danse théâtre, de la comédie ballet, de la comédie musicale contemporaine. Le ballet prestigieux des grandes maisons et compagnie de la danse du monde n’est pas en reste. Le point commun : les artistes choisis cherchent tous à donner du sens à leurs créations chorégraphiques. 2017, sera également l’occasion de revoir des artistes déjà programmés : « Des compagnies qui nous sont connues reviennent avec de nouveaux spectacles. C’est le cas pour la chorégraphe emblématique du Jazz, Géraldine Armstrong et sa compagnie Armstrong Jazz Ballet, choisies par la SN 61 dans le cadre de la programmation du festival chorégraphique Jazz’Orne Danse 2017 à Mortagne-au-Perche au théâtre le Carré du Perche. »

 

La Fondation BPO aux côtés de Jazz Orne Danse

La Fondation BPO partage le projet de la compagnie Arthur Plasschaert et la soutient depuis 2016. L’accompagnement de la Fondation permet d’encourager la création artistique et ainsi de diversifier les formes chorégraphiques qui seront présentées lors du festival. La venue de ces artistes est également une opportunité de faire rayonner l’image des territoires sur lesquels sont implantés la BPO et sa Fondation.

Découvrez le programme

En continuant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies afin d'assurer le bon déroulement de votre visite et de réaliser des statistiques d'audience. En savoir plus