Pierre Le Coq : une année Post-JO bien remplie !

Pierre Le Coq : une année Post-JO bien remplie !

Pour le Briochin Pierre Le Coq, c’est une année Post-JO bien remplie

Champion du monde 2015 de planche à voile RS:X, Pierre Le Coq est l’un des jeunes talents du territoire soutenu par la Banque Populaire de l’Ouest. Depuis qu’il a décroché la médaille de bronze aux JO en août dernier, le véliplanchiste Breton n’a pas le temps de s’ennuyer.

Comment avez-vous vécu le retour de Rio?

« Je n’ai pas mis les pieds sur terre tout de suite ! Je suis passé de la bulle des jeux à l’ébullition bretonne… surtout à St-Brieuc, terre de voile et de fête. Ce fut une période intense : j’ai été sollicité par divers médias, associations et partenaires. J’ai notamment partagé mon aventure au siège social de la Banque, devant 250 clients, lors de la cérémonie des vœux 2017. Ces moments m’ont permis de prolonger l’aventure de Rio. »

 

Pierre Le CoqCette agitation a-t-elle pris fin ?

« Je n’ai pas eu le choix : en novembre, j’ai du m’atteler à ma thèse d’études dentaires, indispensable pour continuer à exercer comme dentiste. J’ai réussi à trouver un équilibre… même si la balance penche clairement vers la voile. J’ai d’ailleurs choisi un sujet sur la dentisterie et le sport de haut niveau, afin de tout concilier. J’ai soutenu ma thèse le 5 mars avec succès : un vrai soulagement ! »

 

Où en êtes-vous aujourd’hui ?

« Je recharge les batteries ! Après les jeux et la thèse, j’en avais besoin. J’ai passé un mois en Martinique à pratiquer la voile plaisir, sans entraînement intensif. Je fais une pause une semaine en Bretagne puis direction les Philippines pour un stage de yoga. Cette discipline peut m’apporter un vrai plus en préparation mentale et physique, pour la concentration ou encore le gainage. »

 

Quelles sont vos échéances sportives cette année ?

« Après une 2ème place en coupe du monde à Miami en janvier dernier, je participerai en août à une compétition qui fait office de  répétition pour les championnats du monde 2018 au Danemark. Mais je vais surtout m’entrainer en Bretagne tout l’été pour mon objectif principal 2017 : les championnats du monde de Tokyo en septembre. »

En continuant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies afin d'assurer le bon déroulement de votre visite et de réaliser des statistiques d'audience. En savoir plus